• RSS

Actualités

Retour à toutes les actualités
Posté le - COMPTES RENDU

CA FAIT DU BIEN

Alors que la fin du championnat approche à grands pas, cette 22ème journée semblait tout avoir d'un possible tournant dans cette saison 2012-2013. Non seulement les choses se décantaient en haut de tableau, mais aussi et surtout dans le bas du classement, où l'UBB et le SU Agen poursuivent depuis des mois leur lutte à distance pour le salut de leur place dans l'élite. L'occasion était donc belle, en ce samedi ensoleillé sur Chaban-Delmas, de creuser un écart qui sans être définitif, serait bel et bien décisif.

 

Pied au plancher

 

On aurait pu craindre en terres girondines à un relâchement suite à cette magnifique série de performances de hautes volées, dont une statistique simple se fait l'écho : 80 points et 10 essais marqués sur les deux derniers matchs. Surfant sur une vague positive depuis plusieurs semaines, notamment dans leur écrin de Chaban-Delmas (89 points et 11 essais marqués sur les deux dernières réceptions), les bordelo-béglais entrent sur la pelouse avec la volonté de poursuivre leur œuvre. D'entrée, on retrouve cette équipe joueuse et survoltée, qui après avoir balayé le leader Toulonnais, asphyxié le rival Agenais et bousculé le grand Stade Toulousain sur sa pelouse, donne le ton avec un essai de Reihana, bien servi par Talebula, auteur de son premier coup d'éclat après ce petit par-dessus pour lui-même et une passe au cordeau pour son arrière, le long de la touche (2'). Pris à froid et mené 07 – 00 dès les premiers instants, les montois tentent de réagir, mais en face la défense est présente et mate la rébellion landaise. Monopolisant le ballon, le Stade Montois fait honneur à son maillot et sa réputation, en ne fermant pas le jeu, bien au contraire. Mais comme en première mi-temps contre Agen, l'UBB se montre d'abord patiente puis réaliste, marquant sur chacune de ses incursions, tuant le match dès la demi-heure de jeu, par deux superbes essais coup sur coup. D'abord par l'extra-terrestre Talebula, encore exceptionnel ce soir, qui après avoir vite joué une pénalité face aux poteaux et où plaqué il laissera sa chaussure, ce qui ne l'empêchera pas dix secondes plus tard de se retrouver en bout de ligne et de plonger dans le coin de l'en-but adverse (25') après une série de passes initiée par Lopez, portant le score à 12 – 00, puis trois minutes plus tard, par Le Bourhis, bien servi par Connor, auteur d'une énorme percée aux 22m montois (28'), permettant au sien de mener désormais par 19 – 00. A peine trente minutes de jeu et déjà le bonus offensif en poche, l'UBB régale les 23 500 spectateurs de Chaban-Delmas venu assister à une vraie belle partie de rugby sous le soleil girondin, et qui acclament la rentrée des leurs aux vestiaires alors que Talebula, encore lui, se voit refuser un nouvel essai pour un léger en-avant de passe.

 

Sur la (très) bonne voie

 

Non contents du score déjà flatteur, les girondins entament le second acte pied au plancher, déterminés à prouver au rugby français qu'à l'UBB, le beau jeu plus que tout autre chose est au cœur du rugby. C'est en effet un autre extra-terrestre, Avei, au four et moulin ce soir, qui se paie le luxe d'initier le mouvement puis de jouer le demi de mêlée, de percer tel un centre et enfin de conclure la même action au pied des perches, en 28 secondes chrono (41'), aggravant la marque à 26 – 00 après la transformation de Lopez, auteur une nouvelle fois d'une prestation pleine ce soir. Valeureux, les landais ne renonçaient pas, et profitèrent même d'une petite baisse de régime de leurs hôtes du soir peu avant l'heure de jeu ainsi que d'une supériorité numérique pour franchir la ligne (58'), et ainsi débloquer leur compteur, 26 – 07. Remobilisés et retrouvant leurs esprits, les girondins remettaient la marche avant, bien décidés à clore définitivement les débats. Après une échappée au ras d'Adams et un relais d'Avei encore lui, Mailei aplatissait tout en puissance entre les perches (68'), mettant fin aux espoirs montois ainsi qu’à la crainte de voir le bonus offensif s'échapper, 33 – 07. Poursuivant sur leur lancée et profitant d'une équipe landaise courageuse et motivée mais dépassée, les girondins concluant ce second acte au-delà du temps réglementaire par un nouveau mouvement offensif de qualité aboutissant à l'essai de Sanchez (81'), visiblement très heureux d'avoir contribué lui-aussi à cette victoire XXL de l'Union à domicile, 40 – 07.

 

Avec de nouveau succès bonifié, l'UBB est plus que jamais sur la bonne voie, celle du maintien. Après un début de saison houleux contre vents et marées, l'Union a su sortir de la tempête et mettre les voiles sur le maintien. Mais même si celui-ci est en vue, il ne faut pas jeter l'ancre trop tôt, et garder  le cap jusqu'à bon port. Cela passera dès la semaine prochaine par une passe d'armes à Moga, contre un Aviron Bayonnais qui n'a plus rien à espérer dans ce Top14 mais qui se lancera à l'abordage du stade Moga avec envie et une détermination toute trouvée suite à son succès contre le leader Toulon : la suprématie régionale. Mais pour l'heure, comme le disent les joueurs, ça fait du bien ! 

 

 

UNION BORDEAUX-BEGLES   40  –  07   MONT DE MARSAN

 Allez l'UBB !

 Arbitre : Monsieur C. BERDOS, T° 14°C, vent nul, terrain souple, pelouse excellente

 Composition de l'équipe :   Delboulbes, Avei, Florea, Treloar, Jaulhac, Chalmers, Clarkin, Purll, Adams, Lopez, Connor, Rey, Le Bourhis, Talebula, Reihana
Remplaçants : Forbes, Poirot, Tisseau, Chalmers, Seron, Sanchez, Mailey, Leopulu

 Prochain match contre Bayonne au stade André Moga à Bègles, samedi 30 mars à 18h30

 

 



Clément

 

Nos partenaires :