• RSS

Actualités

Retour à toutes les actualités
Posté le - COMPTES RENDU

L'UBB SUR LA BONNE VOIE...

Qu'on se le dise, cette 20ème journée constituait un tournant certain dans le championnat. Pas seulement par l'échéance finale approchant, mais parce qu'en ce premier week-end de mars des chocs allaient se jouer à tous les étages, que ce soit le duel des leaders entre les deux finalistes de l'an dernier Toulon et Toulouse, le 104ème derby basque, le choc des barragistes entre Castres et Montpellier ou l'ultime chance pour Paris, au Stade de France, de jouer les barrages. Mais si un match revêtait une importance déterminante, et à double titre pour nous girondins, c'était bien le derby de la Garonne entre l'UBB et le SUA, déterminant dans le lutte pour le maintien. Dans leur jardin de Chaban-Delmas et devant 32 000 spectateurs, l'UBB se devait de l'emporter sur son rival pour sortir de la zone rouge.

Dans les premières minutes, ce sont les lot-et-garonnais qui la prennent la main. Agressifs, dynamiques et motivés, les joueurs de Philippe Sella envoient du jeu et campent dans le camp girondin, obtenant les premières munitions du match. Mais Raphaël Lagarde l'ancien bordelais-béglais manque par deux fois l'occasion d'ouvrir le score (10', 21'). Profitant d'une attaque agenaise stérile et d'une bonne défense, les bordelo-béglais laissent passer l'orage, et repoussent les assauts suavistes.C'est alors que la machine girondine se met en marche. L'UBB commence à occuper le camp agenais, obtient des touches intéressantes et sort sa nouvelle arme, les groupés pénétrants. Profitant d'une pénalité, Lopez trouve une touche dans les 22m du SUA. Le lancement de jeu est parfait, et permet aux avants unionistes de donner l'assaut sur les 5m adverses.  Après une série de percussions dans, Adams éjecte à nouveau pour Avei lancé plein fer, qui franchit et aplatit en terre promise. Lopez transforme pour les siens, 07-00 (29'). Se sentant libérés, les locaux mettent en place leur jeu. Sur un maul, les avants rejouent le même scénario et Lopez en profite pour fixer trois défenseurs avant de servir une croisée pour Reihana lancé, qui inscrit aux pieds des poteaux 3 minutes plus tard le deuxième essai de la rencontre. Alors que Lopez transforme, le break semble fait, 14-00 (32'). Survoltés, portés par 32 000 supporters en folie, les girondins se sentent pousser des ailes, à l'image de Connor sprintant le long de la ligne de touche avant d'être repris à 10m de l'en-but agenais (35'). Alors que la pause approche, Lopez conclut ce second acte d'une pénalité, portant les siens à 17-00 (39'). Déjà, la partie semble jouée, et le public se met à rêver d'un bonus offensif.

Au retour des vestiaires, une question est dans toutes les têtes : va-t-on assister au même scénario que contre Toulon ? Les premiers signes sont encourageants, avec ce drop claqué par Lopez dès la reprise qui porte alors le score à 20-00 (42'). Déboussolés par une entame de second acte poussive, les agenais balbutient leur rugby, et l'on sent poindre le doute dans leur esprit, à l'image de cette pénalité préférée à une touche alors que le score est de 20-00. Lagarde la passe, 20-03 (47'), mais les siens semblent déjà résignés. L'objectif devient clairement de priver les locaux du bonus offensif, comme le demandent les coachs agenais sur la touche. Malheureusement pour eux, sur le renvoi, Lopez monte une chandelle que Talebula -encore une fois énorme ce soir- qui récupère au nez et à la barbe de Tuitavake, pour servir Le Bourhis qui plonge derrière la ligne agenaise, offrant le bonus offensif à un stade Chaban en fusion. Suite à la transformation de Lopez, 24-03 (49'), l'UBB semble s'échapper définitivement vers la victoire. Euphoriques, libérés, les girondins récitent leur rugby. Sur l'action suivante, Connor, omniprésent ce soir, perce le rideau lot-et-garonnais, s'échappe pour servir Rey au soutien qui file vers l'en-but. Celui-ci est repris à 2m de l'en-but mais se retourne intelligemment pour servir Avei au soutien qui n'a plus qu'à se jeter au pied des perches pour signer un doublé, 34-03 après transformation (52') ! Alors que le jeu se calme un peu, les suavistes réagissent à l'orgueil, vexés d'être ainsi rossés. Après une touche bien maîtrisée et un ballon porté jusqu'aux 5m girondins, Skeate lancé récupère le cuir pour aplatir en force, permettant aux siens de sauver l'honneur et de revenir un peu au tableau d'affichage après la transformation de Lagarde, 34-10 (55'). Désireux d'offrir à leur public une prestation de haute volée et d'assurer le point du bonus offensif, les locaux remettent du rythme et finissent par déborder à nouveaux leurs hôtes du soir. Rey y va de son propre essai entre les perches après un gros travail de Lopez se jouant de cinq agenais devant les perches, et qui transforme ce cinquième essai, 41-10 (63') ! Les agenais n'y sont plus et cafouillent, permettant quelques minutes plus tard sur un ballon relâché de Seymour d'offrir sur un plateau un sixième essai, cette fois-ci à Lopez, qui s'offre au passage un « full house » (le fait de marquer de toutes les manières possibles dans un même match : essai, transformation, drop et pénalité), ce qui n'était plus arrivé en Top 14 depuis quatre ans ! Lopez transforme son propre essai, 48-10 (70'). Celui de Monribot en fin de match, 48-17 (78'), sera anecdotique, tant la performance girondine ce soir est éblouissante. Au coup de sifflet, le stade explose pour saluer la prestation quatre étoiles de son équipe.


Au terme d'une rencontre d'abord indécise puis rondement menée et maîtrisée, l'UBB s'impose dans ce que l'on annonçait comme le choc de bas de tableau. Dominateurs, sereins, récitant leur rugby, les girondins ont offert au stade Chaban-Delmas quasi-comble un récital de jeu. Au final, le bilan est idéal, puisque 5pts et un goal-average particulier désormais largement favorable à l'Union viennent clore une magnifique soirée de rugby en terres girondines, et permet surtout d'envisager la fin de saison et donc le maintien un peu plus sereinement. Ce soir l’Union est sur la bonne voie…mais attention, rien n'est encore gagné !

UNION BORDEAUX-BEGLES   48  –  17   AGEN

 Allez l'UBB !

 Arbitre : Monsieur J. GARCES, T° 7°C, vent nul, terrain souple, pelouse excellente

 Composition de l'équipe :   Delboulbes, Avei, Florea, Tisseau, Jaulhac, Madaule, Clarkin, Purll, Adams, Lopez, Connor, Rey, Le Bourhis, Talebula, Reihana
Remplaçants : Forbes, Poirot, Treloar, Chalmers, Seron, Sanchez, Carballo, Leopulu

 Prochain match contre Toulouse au stade Ernest VALLON, samedi 9 mars à 15h00

Arbitre M. Cyril Lafon,       Sur Rugby+  canal 256

 



Clément

Nos partenaires :