• RSS

Actualités

Retour à toutes les actualités
Posté le - COMPTES RENDU

UNION BORDEAUX BEGLES, LE RETOUR !

 En ce samedi 9 février gris et froid, l'Union Bordeaux-Bègles accueillait dans son antre de Chaban-Delmas l'ogre toulonnais, leader du Top14. Devant un public venu en masse (28 000 personnes), l'UBB se devait impérativement de prendre des points dans sa folle course au maintien.

 Comme lors de la journée précédente, le match débute idéalement pour les locaux. La défense bordelo-béglaise est particulièrement agressive, ce soir, à l'image de ce dégagement de Wilkinson contré par Talebula (19'), et casse dans l'œuf les offensives varoises. Autre satisfaction depuis plusieurs semaines, la touche est également au rendez-vous, avec un rendement exceptionnel, que ce soit sur ses propres lancés ou en contre. De fait, ce sont les girondins qui prennent le match à leur compte très tôt, asphyxiant les toulonnais en défense et les bousculant en attaque. Et après un échec de Wilkinson face aux perches (12'), Lopez assure lui ses tentatives, mettant les siens sur les bons rails, d'abord 3-0 (15') puis 6-0 (22'). Tandis que le jeune demi d'ouverture orchestre parfaitement le jeu girondin, Talebula est intenable sur son aile, et surtout impeccable sous les ballons hauts, amenant une première grosse occasion aux siens suite à une chandelle parfaitement maîtrisée (31'). L'offensive bordelo-béglaise se fait plus présente à chaque minute et, sur la touche suivante, l'alignement combine parfaitement pour servir Adams lancé entre les deux blocs de saut, qui passe à Avei. Lancé le long de la ligne de touche, le talonneur samoan s'écroule en coin dans l'en-but, offrant après arbitrage vidéo son premier essai du match à l'UBB, avant que Lopez, en coin, ne transforme, 13-0 (32'). Les varois sont sonnés, et quelques minutes plus tard, le scénario se répète. Talebula récupère le cuir sous une chandelle au nez et à la barbe de Wulf, avant de percer jusqu'aux 10m pour passer à Madaule qui lancé s'en va en terre promise pour le second essai girondin entre les barres, que Lopez transforme une nouvelle fois, 20-0 (37'). 

 Au retour des vestiaires, les visiteurs affichent plus d'envie, mais la défense de fer de l'Union est en place et veille. Variant son jeu et sa tactique, c'est cette fois un contre bordelo-béglais qui amène une nouvelle occasion d'essai, alors que Wilkinson sauve les siens dans ses 10m (44'). Mais les toulonnais ne font que retarder l'échéance, face à une Union qui semble intouchable ce soir. Lopez adresse une merveille de passe au pied pour son capitaine, le long de la touche, qui n'a qu'à se saisir du cuir pour aplatir en coin et inscrire l'essai du bonus offensif (47') transformer Par Lopez 27 - 00. Le RCT est KO debout, alors qu'il pensait profiter de ce second acte pour revenir. Les varois sont méconnaissables ce soir, et bafouillent leur rugby, sous la pression enragée de leurs hôtes. Talebula, encore lui, est proche du quatrième essai après une nouvelle percée suite à une grosse poussée en mêlée de ses avants, mais finit en touche à 10m (52'). Dominés dans tous les secteurs de jeu par une équipe de l'UBB déchaînée, les toulonnais tentent de réagir tant bien que mal, et se lancent à l'assaut du camp girondin. Mais éprouvés, déboussolés et se heurtant à un mur Bordeaux et Blanc, les varois commettent trop de fautes sur leurs rares incursions dans les 22m adverses pour espérer quoique ce soit.  Excellent en attaque tout autant qu'en défense ce soir, les girondins repoussent le RCT jusqu'à ses propres 22m, notamment grâce un excellent jeu au pied défensif d'Adams derrière son pack. La charnière bordelo-béglaise réalise une performance cinq étoiles ce soir, ce que confirme encore Lopez en y allant de son numéro d'équilibriste, en perçant les 22m toulonnais le long de la ligne de touche pour servir Munro dans les 5m varois, qui bondit pour son premier essai entre les poteaux s'il vous plaît sous les couleurs girondines (62'). Contrairement aux matchs précédents, c'est pour l'adversaire que les dix dernières minutes seront dures, le RCT encaissant même un cinquième et dernier essai en force, sur ses propres points forts, comme un symbole (78'). Deux minutes plus tard, Munro botte en touche sous les acclamations du public alors que résonne la sirène, et que l'UBB vient d'infliger une défaite historique à un leader du championnat.

 Exceptionnels dans tous les compartiments du jeu, auteurs de cinq essais aussi magnifiques et différents les uns des autres, et ayant donné la leçon au leader toulonnais pendant 80 minutes, l'UBB s'offre ce soir un exploit retentissant. Impérial en touche, solide en mêlée, excellent dans le jeu au pied, les adjectifs manquent pour définir la performance XXL de l'Union. Auteur de leur match référence, les girondins sortent à coup sûr pleinement satisfaits et regonflés à bloc de ce match, où ils auront prouvé qu'ils sont loin d'être morts. De bon augure avant deux déplacements importants et surtout la réception capitale d'Agen dans 3 semaines. Mais ce soir, l'UBB s'est offert le droit d'y croire un peu plus. Qu'on se le dise, l'UBB est de retour !

 

UNION BORDEAUX-BEGLES  41- 00  RC TOULON

 

ALLEZ UNION 

Arbitre : Monsieur Mathieu REYNAL  Comité Pays Catalan

Conditions : T° 5°C, vent nul, petite pluie intermittente, terrain très gras 

Composition de l'équipe : Delboulbes, Avei, Florea, Treloar, Jaulhac, Madaule, Purll, Clarkin, Adams, Lopez, Carballo, Le Bourhis, Rey, Talebula, Reihana

Remplaçants : Forbes, Poirot, Tisseau, Chalmers, Serin, Munro, Connor, Leupolu.

 Prochain match contre Stade Français, au Charléty à Paris, samedi 16 février à 18h30

 

 


Clement

Nos partenaires :