• RSS

Actualités

Retour à toutes les actualités
Posté le - COMPTES RENDU

CA SE COMPLIQUE - COMPTE RENDU DE UBB - CASTRES

 

 

A l'occasion de cette 11ème journée de Top14, l'Union Bordeaux-Bègles accueillait le Castres Olympique au stade Chaban-Delmas. Devant 19.000 spectateurs qui avaient osé braver la pluie parfois forte plutôt que de rester devant la télé pour voir France / Australie, pour soutenir leur équipe, pour les girondins, en quête de point pour sortir de la zone rouge, la victoire était impérative.

 

Dès l'entame de match, les locaux affichent leur motivation et leur envie de valider leurs bonnes volontés, affichées depuis plusieurs matchs, en occupant le camp castrais dans les premières minutes. Mais la défense tarnaise est bien en place et repousse l'assaut. Les débats commencent à s'équilibrer, et les Castrais en profitent pour revenir dans le match. Après une pénalité manquée de Teulet (6'), les avants castrais imposent une séance pilonnage de la ligne bordelo-béglaise avant d'être finalement pénalisés (10'). L'UBB décide alors de réagir et reprend l'initiative, notamment par une défense agressive. Suite à un en-avant tarnais, une touche est trouvée sur les 22m du CO. Les girondins lance le jeu et après une rapide série de passe, notamment due à Lopez, Le Bourhis récupère le cuir et franchi les derniers mètres qui le séparent de l'en-but pour inscrire le premier essai du match aux pieds des poteaux... du moins semble t-il, car M. Lafon fait appel à la vidéo. L'essai est finalement accordé, avant que Lopez ne convertisse, 07-00 (16'). Après avoir été critiquée pour ses entâmes de match difficiles, l'Union confirme ici ses bonnes intentions vues depuis  quelques matchs et réalise pour le moment une partition idéale. Mais vexés, les Castrais repartent à l'attaque, en se basant sur une mêlée dominatrice. Et c'est justement suite à une mêlée perdue des girondins qu'une nouvelle offensive du CO arrive à 1m de l'en-but bordelo-béglais. Pire, Delboulbes écope d'un carton jaune pour avoir plaquer un joueur sans être à 10m après une pénalité accordée au CO. Sur la mêlée suivante, Claassen s'échappe et aplatît, mais M. Lafon siffle une faute tarnaise sur Adams, retenu par le maillot. Une pénalité aurait du être sifflée pour l'UBB, sauf qu'il y avait avant une pénalité pour le CO, qui demande à la jouer en m:êlée.  Cette décision est le premier tournant du match, puisque sur la mêlée suivante, le pack girondin, réduit à 7, est chahuté. Sans hésitation, M. Lafon se dirige sous les poteaux et accorde un essai de pénalité aux hommes du duo Travers-Labit, que Teulet s'empresse de transformer, 07-07 (30'). Désireuse de chasser ses vieux démons, et notamment le match perdu à domicile contre Toulouse, l'UBB repart de l'avant, se procurant une pénalité sur le renvoi, que Lopez passe des 40m, 10-07 (32'). Bien décidés à enfoncer le clou avant la mi-temps, les girondins enchaînent et agressent la ligne d'attaque castraise, se procurant une nouvelle munition, que Lopez rate malheureusement, pourtant dans la même position que trois minutes plus tôt (35'). En passe de rentrer aux vestiaires avec un avantage de six points, c'est sur une égalité à 13-13, suite à une dernier pénalité de Kirkpatrick (39'), que les deux formations s'engouffrent dans le long tunnel de Chaban-Delmas.

 

Au retour des vestiaires, l'UBB affiche à nouveau sa volonté et son envie de début de match. Ses efforts sont récompensés puisque suite à une belle touche trouvée sur les 5m castrais par Lopez, le tarnais Samson est pénalisé, permettant aux girondins de reprendre le score, 13-10 (44'). Comme en première mi-temps, les débats s'équilibrent après une légère domination bordelaise. Et c'est sur l'une des clés du match, la mêlée, que les tarnais obtiennent coup sur coup deux pénalités, malheureusement pour eux manquées par Kirkpatrick (51', 54'). La chance semble être avec l'Union ce soir, et le vent commence à tourner. Sur une relance de Lopez, ce dernier est plaqué haut par Cabannes, contraignant M. Lafon à sanctionner le centre du CO d'un carton jaune (55'). Désormais  devant au score et en supériorité numérique, l'UBB semble avoir toutes les cartes en mains pour l'emporter. Sentant leur équipe en difficulté, les coachs tarnais font alors parler leur banc, notamment en faisant rentrer leur maître-artilleur, Rory Kockott, meilleur réalisateur du championnat. Alors qu'un jeu de gagne terrain se met en place des deux cotés, Connor passe tout prêt de l'interception et manque l'occasion de tuer le match, la faute à un ballon détrempé (62'). Le CO plis mais ne rompt pas, parvenant même à inverser la tendance et contraignant les girondins à défendre leur camp. Manquant de lucidité et ne semblant pas réaliser les bons choix, l'UBB ne profite malheureusement pas de cette supériorité numérique. Pire, à peine revenus à 15 contre 15, le CO égalise par la botte de Kockott, 13-13 (66'). Nous sommes dans le dernier quart d'heure et les avants girondins sur un sol très lourd ont laissé beaucoup de forces dans le dure combat imposé par les avants tarnais, cependant ils jettent leurs dernières forces dans la batailles, les girondins mettent encore une fois les castrais à la faute, obtenant une nouvelle supériorité numérique suite à l'expulsion temporaire de Samson. Mais encore une fois, la fatigue aidant, les locaux paient au prix fort leur manque de réalisme, manquant l'égalisation suite à une pénalité tentée des 22m bord de touche (73'). La peur de perdre semble s'instiller dans les têtes girondines, à l'image de cette touche directe sur une offensive des siens (76') puis d'un énième en-avant après une belle action de 60m (77'). Et c'est sur une dernière erreur que se joue le sort du match, suite à un cafouillage sur une touche gagnée sur leurs 22m, les avants girondins commettent un dernier en-avant, aboutissant à une mêlée tarnaise. Comme un symbole, c'est cette mêlée qui enterre les derniers espoirs de l'UBB quand M. Lafon accorde une ultime pénalité au CO. Kockott règle la mire et crucifie les locaux de même que leurs supporters, 13-16 (80').

 

Cruelle fin pour l'UBB, encore une fois, qui après avoir été devant au score tout le match se voit une nouvelle fois dépassée et dépossédée de la victoire dans les dernières minutes.

Au final le constat mathématique est sans appel pour une équipe girondine qui semble aussi s'être battu toute seule : 16 points et une 12ème place ex aequo bien inconfortable avant un déplacement en terres Biarrotes dans 3 semaines. Il faudra pour les joueurs et le staff tirer parti des 2 semaines de repos pour se reposer, souffler et repartir de l'avant. Certes, la saison est encore loin d'être terminée et qui sait quels rebondissements attendent encore le Top14, mais une chose est sûre, pour l'Union, ça se complique...

 

UNION BORDEAUX-BEGLES  13 - 16  CASTRES OLYMPIQUE

 

Prochain match contre Biarritz, au stade Aguilera à Biarritz, samedi 1er décembre 2012, à 18h30

Allez l'UBB !

 

Arbitre : Monsieur Cyril  LAFON

Conditions : T° 10°C, vent faible, pluie faible à forte, terrain très gras

 

Composition de l'équipe : Delboulbès, Rofes, Toetu, Purll, Jaulhac, Madaule, Chalmers, Clarkin, Adams, Lopez, Connor, Mailey, Brousse, Le Bourhis, Reihana

Remplaçants : Forbes, Boutemane, Gibouin, Treloar, Seron, Munro, Brana, Poirot,

 

 
 
 
Clément 

Nos partenaires :