• RSS

Actualités

Retour à toutes les actualités
Posté le - INTERVIEWS

INTERVIEW D'ADAM JAULHAC

Adam, papa depuis deux mois d'un petit Jules, très traditionnelle question, comment vont la mère et l'enfant (Aurore et Jules)? Et toi, dors-tu assez bien pour récupérer de tes efforts quotidiens ?

Ils vont très bien tous les deux, ils ont récupéré et nous vivons tous les trois une grande aventure. Jules est né le 17 août,  Aurore le nourrit très bien puisque il mesure déjà  60cm et pèse 5kg, il parait que c'est pas mal à un mois et demi, il doit tenir de son père (rires). Toute la famille est heureuse bien sûr, et moi je suis émerveillé par ce petit bonhomme, ses toutes petites mains, ses tous petits pieds. Il commence à faire des sourires, il est mignon et me laisse dormir la nuit, il parait que je ne mesure pas ma chance !


Après notre défaite à Agen, avons-nous quelques explications, comment peut-on ne pas gagner un tel match ?

On ne peut pas dire que l'on ait mal joué, qu'on ait fait un mauvais match, mais on n'a pas réussi à mettre d'essai. En première mi-temps on fait à peu près jeu égal avec eux, quoique on rate deux pénalités dont une nous aurait permis de prendre le score avant la pause, Camille voit son essai non accordé pour parait-il un en avant. C'est onze à treize points qui passent à côté, eux sans dominer profitent d'un coup de hasard exceptionnel, je n'ai jamais vu ça, l'un d'entre nous réussit une magnifique aile de pigeon digne du plus grand des footballeur, met dans le vent tous les bordelais et remet en jeu le centre d'Agen qui n'a plus qu'à faire une belle course... et aplatir pour le seul essai du match. En deuxième mi-temps ils ne sortent pratiquement jamais de leur camp, viennent une fois dans nos 22 et passent une pénalité. Notre mêlée a été excellente obtenant je ne sais combien de pénalités et un jaune, c'est la dure loi du sport, on n'a pas su concrétiser notre domination. Ca m'a rappelé un peu Carcassonne il y a deux ans. On a pêché par manque de réalisme et de précision.

Nous voici relégable. Après le match contre Toulouse et les deux matchs de l'Amlin Challenge Cup, nous allons à Mont de Marsan et Bayonne, deux concurrents directs, sur ces trois matchs il faudrait au moins sortir neuf points, qu'en penses-tu ?

C'est un minimum et ça semble aussi être le maximum. On reçoit le champion en titre, un énorme morceau pour nous, on l'avait battu d'un point l'an passé, je crois qu'ils s'en souviennent encore et qu'ils ne vont pas entrer sur la pelouse de Chaban en sifflotant. Ensuite on ira à Mont de Marsan qui n'a pas encore gagné un seul point, mais qui progresse dans sa connaissance du TOP 14 et qui aura à cœur d'ouvrir enfin le compteur en recevant l'avant dernier, et puis ensuite à Bayonne où nous avions gagner l'an dernier, là encore je crois qu'ils s'en souviennent, ils viennent de faire un bon match contre le voisin le BO, ils semblent s'être remis en selle. En vérité nous n'avons plus le droit à l'erreur,  tous les matchs seront importants pour nous, il va falloir prendre des points partout même à l'extérieur. On a vu que l'Union pouvait se battre partout il va falloir continuer.

En attendant, comment vois-tu le match de samedi prochain ?

Je le vois plutôt bien, enfin j'espère. On va jouer notre rugby. Je pense que même sans victoire, on a retrouvé notre rugby contre Agen, et qu'on va mettre en place notre jeu d'une manière beaucoup plus efficace. Et puis on joue chez nous, à Chaban, devant un public exceptionnel, il va nous transcender et nous permettre de réussir un très grand match, nous lui devons bien ça !

Merci Adam et très bon match.




Jacques

Nos partenaires :